L'Antre des Séraphins


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Notre histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Tasun
Chef suprême
Tasun

Messages : 875
Points : 990
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 28

Notre histoire Empty
MessageSujet: Notre histoire   Notre histoire I_icon_minitimeLun 14 Déc - 23:29

Le Commencement de toutes choses


Je jure de les protéger contre eux-mêmes.
Que, par ma vie, trépasse la haine.
Je ne connais que le bien
Je garde et respect les miens…


Il fut un temps ou je croyais en ces mots… Comme moi, les anges gardiens avait cette mission. Les conflit de l’humanité étaient notre champ de bataille…

Désormais…
ils seront…
ma maison…


Depuis l’aube des temps, nous veillons sur les mortels. Nos créateurs, qu’on nomme Dieux, nous chargèrent de cette mission.


Mais, nous devinrent puissants… Trop puissants…

Les mortels plus belliqueux…

Les Dieux nous chargèrent de les exterminer
Nous, Anges Gardiens, avons refusé.


Les Dieux ne purent accepter leur défaite. Il décidèrent de nous couper les ailes. Nous combattîmes sur nos terres, dans nos maisons, pour notre survie, notre salut.
Tous périrent dans la bataille, Dieux, Anges Gardiens…

...Aucuns vainqueurs…

...Que des vaincu.

L’équilibre fut rompu. La frontière, gardée des nôtres entre le Bien et le Mal, fut anéantie.


L’essence même des Anges Gardiens fut bafouée.

Une déferlante de terreur submergea l’Humanité, la plongeant dans le Chaos.

Je vous parle de ce temps où la pureté d’une étoile se meurt dans la noirceur des cœurs…
Je vous parle d’un monde qui fut abandonné, par ceux d’en haut, a son malheur…


Aujourd’hui, forcé de constater l’ampleur du désastre, je devins hors la loi, combattant pour rétablir l’ordre divin. Un ange déchu par ses pères.

Autrefois je fus Séraphin, chef des armées Gardienne Angéliques…

Aujourd’hui, je suis Stantine, chef des Séraphins Déchus.


Je suis descendu parmi les mortel afin de combattre l’infamie, la haine et le Mal.

Seul rescapé, avec mon compagnon Zyrtox, ancien seigneur de l’espérance, j’entrepris cette croisade afin de purifier cet univers…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seraphins-dehus-andr.forumactif.com
Tasun
Chef suprême
Tasun

Messages : 875
Points : 990
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 28

Notre histoire Empty
MessageSujet: Re: Notre histoire   Notre histoire I_icon_minitimeLun 14 Déc - 23:43

Prologue: Qui je suis?

Il y a fort longtemps, depuis des temps immémoriaux, les actions de l’humanité étaient surveillaient par « Les Êtres ». Ils étaient connu sous diverses forment et diverses manifestations.
Leur manifestation se faisait à travers la nature sauvage.
Ce fut deux peuples décadents qui nous nommèrent et nous découvinrent en premier. Chacun avec ces noms, mais nous étions les mêmes, que nous fûmes grecs ou romains. Les Dieux jouaient avec eux, tantôt cruels, tantôt bons, il jouaient volontiers avec leur créatures.

Nous naquîmes dans ces temps de paix, d’harmonie.

Nous, fières et nobles créatures ancestrales, nous fûmes chargé de surveiller l’humanité. Dés le début, nous instaurâmes une frontière entre nous et le monde…

… le matériel de l’immatériel…

… le savoir de la croyance…

…le souverain du divin…

… le Bien du Mal.

L’Homme est souverain sur ces terres, nous sommes les divins de cette Terre.

Je tiens a préciser mes mots…

Lors de notre création parfaite, nous fûmes nombreux…

Treize créatures, au-dessus des anges.


Il faut noter que la différence, ma foi infime mais essentiellement importante, entre nous et les anges, réside, non seulement, dans le fait que nous possédons une paires d'ailes de plus qu’eux (trois paires au lieu de deux) ainsi que la mission qui nous est assignée; les anges ne font qu’observer les actes des mortels en les guidant.
Nous, les Archanges, Anges Gardiens (trop de noms pour une même créature), nous les faisons agir. Nous supervisons leurs actes. Ils agissent selon notre point de vue par rapport à La Frontière. Tous se décide par rapport à La Frontière.

Afin de pouvoir mener a bien notre mission, nous fûmes doté de pouvoir divin, semblable aux pouvoirs des Dieux, avec une conscience humaine. C’est en ce sens que nous pouvons surpasser les divines créatures car nous pouvons… ressentir…

Amour, joie, paix, quiétude,…, autant de sensations qui nous rapprochent des mortels. Mais il nous fallait aussi, afin de juger ce qui est juste et ce qui ne l’est pas, comprendre la douleur, la tristesse, la haine, l’avidité et par-dessus tout, l’envie qui entraîne la jalousie…

Les sept péchés capitaux furent définit à la suite de ces dons. Certains d’entre nous furent rapidement dépassé par la tache qui nous fut confiée et devinrent des anges du destin, a l’image de Cupidon, qui fut trop touché par la haine des gens. Il devint l’ange de l’amour.

D’autres, au contraires, ne se sentaient pas assez investit dans leur mission. Il devinrent de simples anges.


Au bout du compte, nous fûmes plus que quatre à rester Séraphins. Parmi les quatre, il y avait Netan, Zyrtox et moi, Stantine. Il y avait aussi Dragonn.

Ces derniers avait des ambitions pour le genre humain. Influencé par la part d’humanité qui grandissait en leur âmes et consciences, ils prirent bientôt le chemin de la trahison. Nous fûmes tous dupé par leur stratagèmes machiavéliques et dûmes les stopper…

Voila comment des êtres si parfaits devinrent si…
Humains…

La guerre donnant naissance aux Séraphins Déchus commença…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seraphins-dehus-andr.forumactif.com
Tasun
Chef suprême
Tasun

Messages : 875
Points : 990
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 28

Notre histoire Empty
MessageSujet: Re: Notre histoire   Notre histoire I_icon_minitimeLun 14 Déc - 23:46

Chapitre Premier: Voyage dans le temps.

Noire, profonde, silencieuse. Imperturbable nuit sans fin.
Bien des histoires racontent l’origine des Êtres; laquelle croire? Ce que je sais c’est qu’ils son là. Nous sommes là. Vous êtes ici, avec moi, pour que je vous conte l’histoire de… Mon, Notre, Votre Histoire.
Il y a toujours un commencement. Une page blanche avant le récit, une action entraînant une réaction. Toutes histoires a son commencement, inévitable, spontané, imprévisible. Mais nous pouvons en contrôler l’issue, la fin.

Je vous emmène hors de temps et de l’espace. Le monde matériel n’est qu’une façade, un support. Nous y retrouvons l’Être. Seul le pronom indéfini peut le nommer. C’est l’Entité, la base de chaque choses. Il créa l’univers lacunaire tel que nous le connaissons. Point de Big-bang ou autre théorie farfelue né de l’esprits des mortels.

Ce voyage dans le temps, je vais prendre la peine de vous le conter.

Il débute au commencement de toute chose. La nuit, ou plutôt le chaos semble m’entourer. Rien. Pas une lumière. Aucunes étoile pour guider mon pas. Aucune aura à laquelle se référer.
L’Être est là. Il fut toujours là. Il créa le Soleil symbole divin, pur, puissant, inaccessible et pourtant présent aux yeux de tous, étoile divine que chacun cherche à atteindre sans y parvenir. Il créa aussi son opposée que nous nommerons Lune. Céleste Dame blanche, brune les jours de feu, noire les jours de deuil, elle reflète les humeurs de ce monde, matériels et immatériel. Il établit ensuite deux territoires séparés l’un de l’autre par une barrière psychique. Cette barrière est connue sous le nom de « ciel ». Il créa la chaire et le sang. Des enveloppes corporelles dignes de recevoir un don…Le don.
Il créa ensuite ce dont les corps avaient besoin sous différentes formes telles que les animaux, les climats, l’aire,…
Une fois le décor déposé, il créa le scénario. Je vous parlais d’un don, Le don. Le créateur, dans son extrême sagesse, décida de remplir ces enveloppes vides. Il les dota de pensées. Un flot de sensations leur fut intégrés afin de subsister. Mais, l’Être était loin de la perfection. Il faillit à plusieurs reprises, s’apercevant de ses erreurs, une fois commises. Le flot de sentiments qui étaient, à la base, qu’amour, amitié, sagesse fut maintes fois détourné. Un défaut ou un excès d’une de ces innombrables pensées pouvait avoir des conséquences désastreuses. Ainsi, la colère la haine, la jalousie, l’envie et autres sentiments néfastes qui pourrissent l’humanité. Dans leur fort intérieur, les Hommes étaient pur. Il vécurent une période appelée « age d’or », une période durant laquelle point de guerres, point de crimes, que du bonheur.


Mais je ne compris pas pourquoi tout changea soudainement.

Je vous parle de ce temps ou l’amour fut anéanti par la haine.
C’est ainsi que nous prîmes nos véritable fonction entant qu’ange gardien, sauveur de la paix des Hommes…

Cette mission, assigné à nous treize, je m’en faisais une joie. Maintenant je m’aperçois que ce fut une tromperie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seraphins-dehus-andr.forumactif.com
Tasun
Chef suprême
Tasun

Messages : 875
Points : 990
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 28

Notre histoire Empty
MessageSujet: Re: Notre histoire   Notre histoire I_icon_minitimeLun 14 Déc - 23:56

Intermède: La guerre des Séraphins
(première partie)


Les puissances démoniaques et angéliques déferlaient de toutes part. Dragonn venait de rassembler ses troupes et se trouvaient aux portes de l’Eden. L’Être et ses agents divins se tenaient prêt aussi au combat.
« Et nous…? »


Les Séraphins furent écartés du conflit, mis en retrait. Eux, anges gardiens, protecteurs de la paix, exclu de leur propre combats.

« Vous devez être préservés du Mal! Si vous entrez dans cette guerre, vous n’y échapperez pas! »

Ces paroles prononcées par leur père retentissaient inlassablement en lui.

« Mais que faire?
Moi, Stantinel, chef des armée angéliques, incapable de résoudre ce dilemme: Obéir et allez a l’encontre de mes principes ou alors désobéir est recevoir le Châtiment? »


***
**
*

La bataille débuta à l’aube des temps modernes. Une lune rousse annonça le début des hostilités. Une guerre divines au conséquences désastreuses.

Afin de préserver les deux mondes, les forces du bien et du mal, qui revendiquaient chacune le pouvoir absolu sur le monde matériel et immatériel, se mirent d’accord pour créer un troisième domaine qu’ils appelèrent « Spires », un monde en interconnections avec les deux autres. Pour sceller la création et afin de préserver les deux autres mondes du combat qu’on se livrait dans les Spires une frontière fut instaurée, interdisant a quiconque de ressortir une fois rentré. Il y avait également deux gardes de chaque clans qui gardait cette frontière.
Autant dire que ce monde n’était pas facile à gagner, et encore moins a quitter. Tous fut mis en œuvre afin d’éviter que les « Spires » aient un contacte avec l’extérieur.

Malgré toutes les mesures prises, les « Spires » gardaient une emprise sur les deux mondes. Étant sceller tous les trois, le cours de la guerre influait sur le comportement des hommes.
Mais cette découverte fut tardive… trop tardive…!

Durant cette guerre, les Séraphins s’étaient vu confier une mission de la plus haute importante. Ils devaient préserver le ciel et l’humanité en l’absence des puissances divines. Mais au fur et a mesure de l’évolution de ce conflit fratricide, l’Humanité se dégradait. Les mortels découvrirent d’autres instruments de guerre afin de détruire et répandre la mort.

Première et seconde guerre mondiale, bombe atomique, armes bactériologique, l’Homme chavirait dans la démence de la destruction.

Stantine et ces compagnons furent bien vite impuissant face à cette déferlante de crimes…

Accompagné du seigneur Zyrtox et de quelques autres compagnons, Stantine décida de franchir la limite interdite, quoi qu’il quel qu’en soit le prix, et de prévenir les troupes angéliques de la situation dans le monde humain. Leur voyage fut bref, mais jalonné d’obstacles. Les Séraphins avaient l’impression d’avancer vers les enfer. L’humanité se détruisait peu à peu. Lorsqu’ils furent à proximité de la limite interdite, ils entendirent un cri d’agonie. Le seigneur Netan s’interrogea:


- Attendez! Vous entendez? Un cri d’agoni.

- En effet, lui répondit Zyrtox en déployant ces ailes, signe d’un dangers imminent.
Tous l’imitèrent et sortirent leurs armes. Seul Stantine restait songeur.

- Paix mes amis. Ce cri viens d’ici.
Il pointa du doigt un endroit sombre sur sa gauche.


- Je vais allez voir, intervint Netan, armes aux poings.

- Restes tranquille, je vais allez voir moi-même. Je ne pense pas qu’il y ait un véritable dangers. Tenez vous prêt.


Uriel s’avança lentement. Les ailes à demi ouvertes, il saisi la Lame de Longinus et s’approcha doucement, très doucement de la sources de ce cri inhumain. Lorsqu’il arriva, il reçu un choc. La pire vision pour un Séraphins ou plus généralement, pour un être divin. Là, à ces pieds, était entendu une masse grise, sale et fumante. Stantine reconnu tout de suite un soldat divin.

- Par la grâce, s’écria$Stantinel en se penchant sur lui afin de lui parler.
Les autres Séraphins arrivèrent ensuite, ailes et armes rangées.


- Non, pas cela, s’effondra Zyrtox, en voyant le pauvre ange.

- Que s’est-il passé, questionna Netan

- Arg… Je… je… j’ai faillit seigneur…, dit l’ange agonisant.

- Comment cela est-il possible? Vous ne pouviez pas sortir des « Spires », s’inquiéta Stantinel.

- Dragonn avait un autre plan que de nous faire la guerre. En effet, ils… voulaient… arg!!… utiliser la guerre… pour…
Une quinte de toux interrompis l’ange, le secouant violemment.

- Mon frère, dit Netan, quels étaient les dessins des renégats? Que voulaient-ils faire?

- Ils… ils… ils voulaient s’emparer… de… du… royaume des cieux. J’étais en arrière garde et… j’ai aperçu… les troupes démoniaque…, une escouade… forcer la frontière… Mais… lorsque… j’ai… je… arg!!… j’ai voulu les… arré…ter, ils tombèrent sur moi… une quinzaine… de… des… démons…

- Où sont-ils à présent, interrogea Goku, sentant la fin arriver.

- Ils… sont… tous… arg!!… on les…, fit il en montra du doigt un tas de cendre plus bas sur le coté droite du passage. Seigneur Stantinel,… je vous… pitié… je ne puis… plus de souffrance… je suis… mes ailes…


Stantine passa le main dans le dos du pauvre et compris ce qu’il se passait: L’ange avait trahis son serment et ces ailes furent coupées. C’est la sentence la plus grave pour un soldat divin. Ils redoutent cela plus que la mort elle-même.
Netan s’avança et mis une main sur l’épaule de son ami, l’autre sur le front du malheureux.


- Mon chef, tu sais ce qu’il te reste a faire. Tu en as le pouvoir. Nous sommes ici pour prévenir les puissances, mais notre but premier est d’établir la justice. Ce soldat a voulu nous protéger en désobéissant. La sentence est injuste, tu…

- Tu as raison, coupa Stantine, d’un ton ferme. Il se releva et ouvris ces ailes. Il attrapa la lame et posa la main au dessus de l’ange.
Moi, Stantine, chef des armées divines, prends le poids de la responsabilité de mes actes. Un ange a été victime d’injustice et cela revient a moi seul de…

Prince se joignis à lui, puis Netan et enfin tous les Séraphins présents et continuèrent la procession d’une seule voix


- … Tu as été victime d’une injustice que nous devons laver
Au prix de ton existence tu t’es sacrifier
A nous maintenant de te rendre la gloire dont tu mérite
De part le pouvoir dont je suis investis
Je te fais Séraphins
Ton destin est lier au mien…


Un halo de lumière encercla l’ange, le portant vers les cieux. Son armure en lambeaux disparue, laissant place aux tuniques blanches immaculées des Séraphins. Lorsque l’ange revint, sa souffrance fut multiplié par trois. La procession lui avait permis de retrouver ces honneur, mais pas ces ailes.

- Seigneur Stantine, je vous remercie… de votre geste, Mais je… n’ai plus.. Aucune volonté d’existence! Sans ailes… je ne puis rien. Je vous en pris… vous avez la Lame…

- Mon frère je comprends, fit doucement Stantine. Ton vœux sera exaucé.
Stantine embrassa le front de l’ange, puis se releva doucement. Une larme coula le long de sa joue droite, puis une autre coula sur sa joue gauche.

- Moi, Stantine, te donne la sentence finale. Une noble mort du bout de la lance du destin… Que ton nom soit a jamais gravé.

Dans un cris unanime, les Séraphins crièrent « Gloire » lorsque la lance s’abatis sur l’ange. Un faisceau de lumière s’empara du corps de l’ange, l’amenant rejoindre les étoiles, lieu de gloire éternelle.


Après cet épisode malheureux, Stantine et ces compagnons continuèrent leur route…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seraphins-dehus-andr.forumactif.com
Tasun
Chef suprême
Tasun

Messages : 875
Points : 990
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 28

Notre histoire Empty
MessageSujet: Re: Notre histoire   Notre histoire I_icon_minitimeMar 15 Déc - 0:05

Interlude: Guerre des Séraphins
(2éme partie)





- Protégez le flanc gauche! Encerclez les!!

Les premières lignes s’affrontaient aux corps à corps. Un concert de ferraille broyées, de cris d’agonie accompagnaient les différents assauts. Les sifflements mortels des armes de jets angélique ne faisait pas reculer le martèlements destructeur des masse d’armes démoniaque. Le combat était violent, personne ne retenait ses coups. A chaque contraction de muscles, un adversaire, un ami ou un frère tombait…

***
**
*


- Je vois la porte! cria Zyrtox, se ruant en avant, ailes déployées. Il n’y a plus de traces de gardes. Personnes ne la garde, nous pouv…
Il s’interrompit soudainement. Son souffle court et saccadé trahissait une horreur contenu. Les ailes recroquevillées, les plumes suintaient l’effroi. Jamais Stantine où ses autres compagnons n’avait vu en ce héro, d’habitude serein et sage, une telle haine mélangé au dégoût.
- Par tous les anges, je ne peux pas le croire, s’indigna-t-il.
- Que se passe-t-il Zyrtox? Réponds, lui ordonna Stantine.
- La porte… le passage… ils ont forcé et détruit le passage, dit-il tandis qu’une larme coulait le long de sa joue. C’est impossible! Ils ne devaient en sortir une fois le conflit terminé. Je ne puis le croire…
« Pas ça… Mon dieu, non!!! Je vous en pris… »


Tel le fer chaud pris en tenaille entre la masse et l’enclume, les Séraphins se sentir abattus. La brèche constatait par Zyrtox signifiait que, non seulement des troupes démoniaques ou angéliques ont pu traversé et sortir des « Spires » mais aussi que d’autres troupes pouvait le faire.
En s’approchant du rideau vert- grisâtre, Stantine vit une infime poudre noir sur les contour de la brèche. Il la prit au bout de ses doigts, l’examina puis la fit suivre le courant d’air froid, humide, un courant de désolation, qui sortait des « Spires ». Il se retourna lentement et dis sur un ton lourd, noyé par un sanglots retenu et une colère contenu:


- Mes amis, voici l’heure de vérité. Il y a, en effet, une brèche dans les « Spires ». Le monde est menacé par la destruction.
- Comment peux-tu affirmer cela? Qu’as-tu découvert, lui demanda Netan
- Cette poudre noir que vous voyez sur le rebord est de la poudre démoniaque. Lorsqu’un démon je fait touché par des puissances divines ou contraire à ça nature, sa chaire se consume lui provoquant une longue agonie et…
- Comment peux-tu être sûre que c’est bien un démon et non un ange, car il en va de même pour nous, répliqua Dragonn d’un ton mêlé de méfiance et d’espoir.
- C’est vrai, tu as tout à fait raison. Il est vrai que cette barrière a été faite par des sorts divins et démoniaque. Cependant, vous voyez cette tache brune à l’extérieur, c’est le signe que beaucoup de chaires se sont frottées ici. Et seules les chaire de démon en décomposition forment une mince pellicule, presque qu’invisible, brunâtre.
- Cela veut dire qu’il n’y a pas que deux ou trois démons sorti des « Spires » mais…

L’insinuation de Zyrtox gronda, tel un ouragan déchaîné, dans tous les esprits.
- Il faut absolument prévenir les puissances angélique de cette percée, s’écria Goku.
- Nous ne pouvons franchir cette brèche, intervint Dragonn.
- Nous devons le faire! Allons les chercher quoi qu’il en coûte, jura Prince, ailes déployées et armes aux poings.
Stantine regardait la scène en retrait, songeur. En lui se déchiraient deux étranges sentiments. Il était partagé entre son devoir de Séraphins et celui de son cœur. De plus, il se devait d’agir pour le bien de l’Humanité mais sans entraîner ces compagnons dans la tourmente. Il ne pouvait accepter qu’ils subissent le châtiment suprême.


Alors que ce mettait en place la stratégie a adopter pour prévenir leurs amis, sans se faire repérer, Stantine déploya ces ailes dégageant une onde lumineuse aveuglante accompagné d’une brise douce et légère.

- Très bien, suivons le chef, qu’il…, s’écria Zyrtox en s’élançant vers la brèche.
D’un geste preste et fluide, Stantine lui posa une main sur l’épaule et lui dit doucement:
- Non mon ami, tu reste ici.
Puis il s’adressa a tous le monde:

- Lorsque j’aurais franchis cette brèche, seul, Zyrtox prendra le commandement des armées angélique à ma place.
Un murmure de protestation s’éleva, sitôt dissipé par un geste du puissant chef des Séraphins.
- Il a toute ma confiance. Je vous demande de lui obéir et de rester fidèle, comme vous fûtes jadis pour moi.
- Mais je refuse, déclara Netan. Je ne vais pas vous laisser seul là-bas. Nous avons fait la route ensemble, nous ne pouvons nous arrêter maintenant.
- Je comprends mais ce n’est pas à vous de payer cette dette qui m’est attribuée depuis toujours. Je ne vous laisserai pas subir le Châtiment cause de la folie de quelques uns.
- Mais?!?!
- Il suffit! Vous serez la dernière ligne de défenses si jamais j’échoue. J’ai besoin de vous ici et non dans les « Spires ». Soldats, ceci est un ordre!
Ils regardèrent tous effaré leur général. Aucuns n’avaient vu une telle détermination dans un regard. Après un long silence pesant, Zyrtox prit la parole.
- Soit, je suis conscient de la tache que j’ai à accomplir. En respect de mon serment de vous obéir et en souvenir de mon allégeance pour vous, je ferai ce que je dois faire, et ce en respectant ma parole.
Les autres Séraphins, s’approchèrent les uns des autres et crièrent unanimement « Gloire aux Séraphins » lorsqu’ Stantine franchit la frontière.


Le silence retomba autour d’eux. Ils se regardèrent tous puis Zyrtox fit un pas en avant.
Il déploya ces ailes. Se retourna. S’adressa à ces amis:

- Voici le temps d’honorer mon serment.
Les autres Séraphins se regardèrent, un sourire illuminant leur visage et déployèrent tous leurs ailles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seraphins-dehus-andr.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Notre histoire Empty
MessageSujet: Re: Notre histoire   Notre histoire I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Histoire
» L'Histoire du Dauphiné par Urbs
» La sombre histoire des soeur alabham.
» [Blog] L'histoire de boboz et les Bionicle
» Histoire du village de Forcalquier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Antre des Séraphins :: L'Histoire de l'alliance :: L'Histoire de l'alliance-
Sauter vers: